Histoire de la bière à Leuven

Bière et brasserie font partie intégrante de la vie économique, sociale et culturelle de Leuven. Au milieu du dix-huitième siècle, pas moins de 42 brasseries s’alignaient sur les rives de la Dyle. Les brasseurs de cette ville prospère étaient généreux avec leur grain. Il en résultait une bière riche, à la saveur douce, qui ne craignait pas la concurrence des brasseries d’autres villes. C’est ainsi que la renommée de la bière de Leuven s’est étendue bien au-delà des murs de la ville.
By
Leen Tyrions
4 avril 2022
  • Vismarkt

Il s’agit du plus vieux marché de la ville. Au treizième siècle déjà, les pêcheurs vendaient leur marchandise dans ce port intérieur situé le long de la Dyle. Lorsque le Canal de Leuven a été ouvert en 1763, la plupart des activités portuaires et commerciales se sont déplacées vers le port du Vaartkom. À la fin du dix-neuvième siècle, la Dyle a été voûtée. Le marché avec ses étals couverts a continué d’exister pendant longtemps sur la place. Au vingtième siècle, le Vismarkt était encore un célèbre lieu de divertissement, avec ses cafés animés.

  • Mechelsestraat

Ici et là, des pierres de pignon évoquent encore les petites et grandes brasseries aujourd'hui disparues. La ville en était remplie tant au Moyen Âge qu’à l’Époque moderne, surtout sur les rives de la Dyle, dans laquelle elles puisaient l’eau dont elles avaient besoin. L’immeuble situé au 37 Mechelsestraat porte le nom « de Kruiwagen » gravé dans la pierre de son pignon. La pierre fait référence à la brasserie « De Grooten Cruywaeghen » et à l'auberge attenante « Den Cleynen Cruywaeghen », où la bière était brassée et bue dès le quinzième siècle.

  • Vaartkom

La toute première Stella a été brassée en 1926 dans l’ancienne brasserie située au coin du Vaartkom et de la Sluisstraat. Il s’agissait à l’origine d'une bière de Noël mais, au vu de sa popularité, la brasserie a décidé de la produire tout au long de l’année.

L'histoire de la brasserie la plus connue de Leuven remonte à 1366 au moins. Le lieu s’appelait à l’époque Brouwerij De Hoorn. En juin 1708, un certain Sebastiaan Artois y devint maître brasseur. Neuf ans plus tard, il acheta la brasserie et accrocha son propre nom à la façade.

La brasserie est toujours présente, désormais sous le nom d’AB InBev et de l’autre côté du Canal. Les anciens bâtiments de la brasserie abritent aujourd'hui un vivier animé où l'on peut travailler, manger, boire et festoyer. Avec un centre d’affaires créatif, des salles d’événements historiques – les brassins rutilants sont bien protégés –, une brasserie et un restaurant.

  • Oude Markt

Bienvenue au Oude Markt, le plus grand comptoir d’Europe, où une quarantaine de cafés se pressent les uns contre les autres. Ici, impossible de mourir de soif. Si l’endroit est aujourd'hui un lieu de sortie incontournable, il n’en a pas toujours été ainsi. Dans les années 1970, la place abritait de nombreux autres commerces, comme un marchand de fruits et légumes et un magasin de peinture. Le marché hebdomadaire du vendredi s’y tenait également, jusqu'à ce que les étals soient déplacés sur la Ladeuzeplein nouvellement aménagée.

Oude Markt

Découvrez aussi

Vous constatez une erreur ou une imprécision sur notre site ? Faites-le nous savoir.